Conseil national

Pour accompagner le développement du mouvement, un Conseil national a été élu, composé de représentant-e-s d’associations membres et d’adhérent-e-s individuel-le-s.
Olivier Cabreraadhérent individuel, Président

portrait« Contaminé par un paquet de café équitable il y a plus de 20 ans, je n’ai jamais réussi à sortir le nez de ma tasse à café ! Ce que j’y voyais me passionne encore : de la solidarité, de la responsabilité, de la politique, de la fraternité et une sacrée énergie pour faire bouger les lignes et les mentalités. Militant en Région Centre-Val de Loire, salarié d’un label de commerce équitable, je poursuis aujourd’hui mon engagement au contact des collectivités, des entreprises solidaires et sociales ou des écoles pour aider à concrétiser nos ambitions d’une économie à nouveau intelligente et au service de tou-te-s. J’ai intégré le Conseil national de FAIR[e] un monde équitable pour contribuer à générer un nouveau souffle pour nos militant-e-s et les futur-e-s consommateurs-trices responsables de tout poil. »

René Laot, Bretagne CENS, Secrétaire

photo-rene-laot-web« D’origine bretonne, né à Créteil en 1951, je suis un citoyen du monde motivé pour développer une fraternité sans frontière géographique, politique ou religieuse. Apprenti cheminot, mécanicien naval puis agent de prévention, je suis en retraite depuis 1 an et suis aussitôt devenu bénévole. Je me rends utile pour une cause qui me semble essentielle, ça ne s’explique pas, c’est en soi. À travers mes expériences familiales et professionnelles sur divers continents, l’inéquitable m’a amené vers le commerce équitable. J’y vois un moyen pour sensibiliser le-la consommateur-trice sur la responsabilité de ses choix, en partenariat avec les petit-e-s producteurs-trices paysan-e-s. Sans compter qu’il permet de régler les problèmes de la faim, de la dépendance, de l’émigration et entraîne vers la démocratie. Et me voici au Conseil national pour mutualiser les efforts des associations locales, des adhérent-e-s individuel-le-s et pour trouver de l’énergie dans une équipe qui a la même fibre que moi ! »

Jean-Marie Barat, Champagne Ardenne Équitable, Trésorier

J-M-Barat-web« Retraité de la SNCF, 64 ans. Militant pour le commerce équitable depuis 2002, je suis devenu Président de Champagne Ardenne Équitable en 2008. J’ai participé au Comité de pilotage de Plus de CEL dès le début. Membre fondateur et Trésorier du mouvement FAIR[e] un monde équitable, mon but est le développement du mouvement pour apporter tout l’appui possible aux bénévoles militant-e-s pour le commerce équitable et au bout de la chaîne pour les producteurs-trices défavorisé-e-s. »

Gérard Aigroz, NAPCE, administrateur

Gerard« Retraité et engagé militant auparavant dans un mouvement syndical, j’ai surtout combattu les inégalités et ce à l’intérieur de mon entreprise tout en ayant une vision extérieure. C’est pourquoi j’ai connu dans mon parcours le Collectif Éthique sur l’Étiquette et participé à des actions locales, encore aujourd’hui.
Entre-temps, j’ai connu NAPCE, participé aux différentes réunions, suivi la création de FAIR[e] un monde équitable, accepté la présidence de NAPCE, pour enfin me joindre au Conseil national de FAIR[e] un monde équitable. »

Elisabeth Sebastia, Paris Équitable, administratrice

SAMSUNG CAMERA PICTURES« Bénévole depuis plusieurs années pour Paris Équitable, je milite pour une consommation responsable et un commerce équitable. Citoyenne du monde, je suis convaincue que nous avons autant à apprendre des pays du Sud que des pays du Nord et je soutiens avec force les échanges interculturels entre les Hommes et les organisations de différents pays. Je crois au partage d’expériences et suis intimement convaincue que la mobilisation citoyenne est aujourd’hui une force mobilisatrice formidable pour réussir enfin à faire bouger les lignes et construire un monde plus juste et plus équitable. »

Loïc Méchinaud, mano@mano, administrateur

photo_identite_LM« J’ai baigné dans l’économie tout au long de mon cursus universitaire et en suis sorti avec une vision éclairée de l’organisation du partage des richesses dans le monde, ou, comme le disait l’Oncle Bernard, de qui regarde le gâteau et qui tient le couteau. Après mes études j’ai eu la chance de pouvoir monter un projet de communication sur le commerce équitable et remonter des filières produits à travers l’association mano@mano. J’ai toujours gardé un pied dans le domaine depuis, convaincu par le travail formidable des 18 producteurs-trices rencontré-e-s à cette occasion. Aujourd’hui, en parallèle d’un poste de responsable marketing dans une PME, j’ai accepté celui d’administrateur chez FAIR[e] un monde équitable pour travailler à FAIR[e] bouger les lignes. »

Karim Barhoumi, Var Équitable, administrateur
photo fair(e)« Amoureux de chocolat et de justice, je me suis lancé dans la bataille pour le commerce équitable à la suite d’un service civique à Var Équitable. Étudiant en économie, j’ai pu saisir à quel point notre système économique était malade. Le travail des enfants, la dévalorisation des femmes ainsi que les conditions de vie désastreuses des producteurs-trices et travailleurs-euses de certains pays le prouvent. Le commerce équitable est sans doute le seul moyen de répondre à ces dérives. Être administrateur de Var Équitable et de FAIR[e] un monde équitable me permet d’apporter ma contribution à un commerce plus juste et plus respectueux pour l’Homme et la planète.
N’oublions pas que notre consommation a bien plus d’impact que nos bulletins de votes ! »
 Gaëlle Giffard, adhérente individuelle, administratrice
Gaelle cam 8« Économiste de formation, j’ai intégré une collectivité territoriale pour mettre mon énergie au service de l’intérêt général en m’impliquant dans l’élaboration de l’Agenda 21, programme local de développement durable. Je me suis particulièrement intéressée à la consommation responsable et au commerce équitable, par les institutions et les citoyen-ne-s. J’ai ensuite rejoint une aventure entrepreneuriale : Savoirs des peuples, dont l’objectif est de développer des produits cosmétiques basés sur les savoirs traditionnels des populations indigènes. Au Pérou, j’ai travaillé avec des communautés pour élaborer les filières bio et équitables de leurs produits. Suite à cette expérience, j’ai lancé et mené pendant 5 ans la campagne Territoires de commerce équitable (TdCE) pour Artisans du Monde, Max Havelaar France et la PFCE. J’ai travaillé avec le mouvement FAIR[e] un monde équitable depuis sa création, notamment sur la campagne TdCE. Je me suis également formée à la réalisation de vidéo, documentaires et institutionnelles. J’ai rejoint FAIR[e] un monde équitable en tant que militante en 2016. »
Émilie Sarrazin-Biteye, ACESA, administratrice
Francis Kern, COLECOSOLadministrateur
Marianne Ernoult, Max Havelaar France, administratrice